Blog de I-LOVE-VINTAGE-ACTRESSES RUBRIQUE / COUPLES DE LEGENDE / Jean SIMMONS et Stewart GRANGER se marient le 20 Décembre 1950 et divorcent le 12 Août 1960 ; le couple aura un enfant. / PETITE HISTOIRE / En 1949, la jeune Jean retrouve Stewart GRANGER (ils s'étaient déjà croisés sur le tournage de "César et Cléopâtre" en 1945) et ils forment le plus beau couple de l'époque dans "Adam et Evelyne" d'Harold FRENCH. Mais Stewart GRANGER est marié et ils doivent se montrer discrets un temps. La jeune première a par ailleurs pour partenaires Dirk BOGARDE dans "Si Paris l'avait su", film à suspense de Terence FISHER, puis Trevor HOWARD dans "Trio" (en) adaptation de et par Somerset MAUGHAM. Elle part pour Hollywood, où l'attend un contrat avec la 20th Century Fox, tandis que Stewart GRANGER, qui a quitté sa femme, est pris sous contrat par la MGM. Jean s'impose simultanément dans de luxueuses productions historiques ("Androclès et le lion" d'après George Bernard SHAW, "La Tunique", premier film en Cinemascope, avec son compatriote Richard BURTON, "L'Égyptien" de CURTIZ d'après le roman de Mika WALTARI, "La Reine Vierge" avec Stewart GRANGER, Deborah KERR et Charles LAUGHTON, "Désirée" avec Marlon BRANDO en Napoléon, "Spartacus" de KUBRICK, où elle est la seule star féminine parmi Kirk DOUGLAS, Laurence OLIVIER, Tony CURTIS et Peter USTINOV, voir TAGS jean SIMMONS) et dans des drames modernes signés par Otto PREMINGER, George CUKOR et son deuxième mari Richard BROOKS. Pendant sa carrière hollywoodienne, l'actrice tourne également le western "Les Grands Espaces" de WYLER, le film musical "Blanches colombes et vilains messieurs" de MANKIEWICZ avec BRANDO et Frank SINATRA, la comédie "Ailleurs l'herbe est plus verte" de Stanley DONEN avec Cary GRANT et le thriller victorien, "Des pas dans le brouillard" avec Stewart GRANGER... Grande séductrice de l'écran, Jean SIMMONS a eu également pour partenaires Robert MITCHUM, Burt LANCASTER, Paul NEWMAN, Gregory PECK, Dean MARTIN ou Rock HUDSON. Des rumeurs persistantes lui attribuent des aventures avec Richard BURTON et Marlon BRANDO (le premier s'en est vanté cruellement aux dépens de GRANGER, et le second réserve à sa partenaire son meilleur souvenir dans ses mémoires). Alors que GRANGER résistait aux avances de Grace KELLY ou d'Ava GARDNER, sa jeune épouse, elle, faisait face au plus courant des chantages, exercé par Darryl ZANUCK, patron de la Fox. Finalement, le poing de l'acteur britannique s'écrasa sur le visage du producteur et sa carrière sombra. Jean SIMMONS admit plus tard avoir un sérieux problème d'alcool contracté alors (et sa prestation en 1969 dans "The Happy Ending" prend plus de sens encore).


[ Fermer cette fenêtre ]