Blog de I-LOVE-VINTAGE-ACTRESSES NOUVELLE VAGUE / Bernadette LAFONT pictures (part 2) / La Nouvelle Vague est un mouvement du cinéma français de la fin des années 1950. Le terme apparaît sous la plume de Françoise GIROUD dans "L'Express" du 3 octobre 1957, dans une enquête sociologique sur les phénomènes de génération. Il est repris par Pierre BILLARD en février 1958 dans la revue "Cinéma 58". Cette expression est attribuée aux nouveaux films distribués en 1959 et principalement ceux présentés au Festival de Cannes de cette année-là. Une campagne publicitaire du CNC va définitivement effacer le sens sociologique du terme pour l'appliquer plus strictement au cinéma. Le coup d'envoi est donné par "Le Coup du berger", court métrage de Jacques RIVETTE en 1956, mais le rejet du cinéma français officiel remonte en fait à la Libération et à la découverte enthousiaste, au lendemain de la guerre, du cinéma américain. La Cinémathèque puis la célèbre « revue à couverture jaune », d'André BAZIN, "les Cahiers du cinéma", servent d'école aux critiques qui vont bientôt s'emparer de la caméra. / L'arrivée d'une nouvelle génération d'acteurs (Jean-Paul BELMONDO, Jean SEBERG, Jean-Pierre LEAUD, Jeanne MOREAU, Anna KARINA, Jean-Claude BRIALY, Bernadette LAFONT, Brigitte BARDOT, Alexandra STEWART, Anne WIAZEMSKY, Henri SERRE...) et de techniciens comme Raoul COUTARD ou André WEINFELD, le soutien d'une poignée de producteurs-mécènes (Georges De BEAUREGARD, Pierre BRAUNBERGER, Anatole DAUMAN) furent aussi des éléments déterminants. Le cinéma français n'avait pas su renouveler ses acteurs depuis l'entre-deux guerres, et l'apparition de nouveaux visages permit notamment de toucher le jeune public...


[ Fermer cette fenêtre ]