Blog de I-LOVE-VINTAGE-ACTRESSES Debbie REYNOLDS - eh oui, notre Debbie de "Chantons sous la pluie" - est en train de faire un truc terrible. Dans les années 70, alors les grandes "majors" disparaissaient les unes après les autres, rachetées par les gros groupes de médias et les financiers de Wall Street, elle avait sauvé de la poubelle des centaines de costumes et objets qui avaient fait la gloire des grands studios Hollywoodiens. Pendant plus de 30 ans, elle a collectionné ces chefs d'oeuvre, qui illuminent encore nos souvenirs de cinéphiles : la robe verte de Vivien LEIGH dans "Autant en Emporte la Vent" (vous vous souvenez, "taillée dans le rideau" ?), les chaussures rouges de Judy dans "Le Magicien d'Oz", la robe rouge de Marilyn ( "2 little girls from Little Rock") dans "Les Hommes préfèrent les blondes", la blanche mythique qui se soulève au-dessus de la bouche de métro dans "Sept ans de réflexion", le diadème de Liz dans le "Cléopatre" de MANKIEWICZ, la robe or et toute la panoplie de Miss STREISAND dans la fameuse scène du Harmonia Gardens dans "Hello Dolly" ... Tout cela, Debbie REYNOLDS, qui avait créé un musée pour exposer toutes ces merveilles, s'apprête à le disperser aux 4 coins du monde. Pour des raisons financières. La vente aux enchères démarre prochainement. La collection est tellement importante que les organisateurs de la vente prévoit une opération qui se déroulera sur 2 ans au moins !


[ Fermer cette fenêtre ]