Blog de I-LOVE-VINTAGE-ACTRESSES Mini-bio / Rosalind RUSSELL fit beaucoup pour la comédie américaine, sans pour autant avoir le scintillement d'une Claudette COLBERT. Son succès repose avant tout sur une technique mécanique faite de raideur, qui servit très bien son rôle dans "La dame du vendredi", où elle incarne une femme de tête aux prises avec son ex-mari. Grande, fine, mince, Rosalind RUSSELL a déjà une solide expérience de la scène lorsqu'elle arrive à Hollywood, à vingt-sept ans. Très vite, l'actrice se fait connaître. Elle a une forte personnalité. Dès ses premiers films, on la « catalogue » dans des rôles de femmes prêtes à tout pour arriver à leurs fins. D'ailleurs elle incarnera le rôle de « la chatte » dans "The women" (Femmes de George CUKOR, 1939) où elle se révèlera une comédienne brillante, à l'égale de ses redoutables partenaires, Joan CRAWFORD, Norma SHEARER et Joan FONTAINE entre autres.


[ Fermer cette fenêtre ]